La NSA et les logiciels propriétaires

Ce qui ressort aussi dans l’affaire Snowden, c’est que ce sont principalement les systèmes propriétaires qui sont utilisés pour espionner les usagers. La plupart des gens préfère payer pour se sentir en sécurité et au final c’est le contraire qui se passe. La fameuse logique humaine…

J’avais écrit à la confédération (admin.ch), il y a plus de dix ans, pour leur faire part de mon inquiétude quand au fait qu’ils utilisaient beaucoup de logiciels américains et propriétaires. J’avais reçu une réponse positive mais, même si cela avait été pensé, rien n’a été fait. Aujourd’hui la plupart des documents sont encore sous Word, et les nouvelles versions de Microsoft Office ont toujours autant l’envie de se connecter au net. Cela crée deux problèmes. Il est impossibles de connaître le comportement d’un logiciel si on a pas accès au sources (espionnage). Il est impossible de reprendre le développement si les mises à jours ne nous sont plus fournies (dépendance).

Je cite Microsoft car c’est l’exemple qui domine mais il ne faut pas oublier tous les firmwares et logiciels utilisés dans nos modems, routeurs, GPS, etc… et c’est là qu’on se rend compte que le problème est vaste, presque aussi vaste que cet échec qu’est l’informatique.

La NSA est une arme utilisée pour la guerre. Et les États-Unis sont en guerre économique avec le reste du monde. Alors ne pensez surtout pas que les écoutes ne concernent que la politique, c’est bien aussi à vos idées et à votre argent que la NSA en veut.

source: http://www.developpez.com/actu/69216/Les-firmwares-proprietaires-seraient-le-meilleur-allie-de-la-NSA-le-patron-de-Canonical-tire-la-sonnette-d-alarme/

Published by

Pierre-Auguste

Artisan informaticien passionné par le web

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*